Pour tout renseignement contactez le 0805 03 18 18Devis gratuit

9 octobre 2018 Destruction de documents, Destruction sécurisée

La destruction des supports numériques

Aujourd’hui, les entreprises utilisent de plus en plus de matériel informatique dans la gestion quotidienne de leur activité ou à des fins technologiques.
On pourrait en déduire que ces outils ont diminué les supports papier, mais des études ont montré qu’il n’en est rien.
Néanmoins, les supports papier peuvent représenter des documents très sensibles quant à la divulgation de données et leur utilisation à des fins concurrentielles ou malveillantes.

Aux supports papiers se sont actuellement ajoutés de nombreux supports numériques (disques durs, clés USB, CD, Blu-Ray, cartes de crédit, etc) eux-mêmes très riches en données, puisqu’ils peuvent contenir une quantité innombrable d’informations concentrée dans un volume extrêmement réduit.

Pour la sécurité de l’entreprise, tous ces supports doivent être protégés. Leur divulgation peuvent être la source de conséquences négatives économiques, légales et techniques, allant jusqu’à mettre en danger l’existence même d’une entreprise.

La destruction de ces supports est un moment particulièrement exposé à leur divulgation. Le législateur s’est inquiété à juste titre de ce danger, d’autant que la mondialisation et le développement d’internet favorisent la diffusion des données sensibles, ce qui peut ainsi porter atteinte à l’intégrité même de la nation et de son potentiel économique et industriel.

Légalement, la destruction de documents doit être effectuée de façon à rendre impossible la reconstitution totale ou partielle des informations contenues sur les supports.

C’est pourquoi est apparue la nouvelle norme DIN 66399, qui tient compte des supports numériques et leur associe des niveaux de destruction en fonction du support et de la finesse des résidus obtenus après destruction.

CLASSIFICATION SELON LA NORME DIN 66399

La nouvelle norme DIN 66399 répertorie 6 catégories de matériaux en fonction de leur support. Chaque support est représenté par une lettre :

P= Données présentes sur papier en taille d’origine : documents imprimés par exemple.

F= Données présentes en taille réduite : microfilms, transparents par exemple.

O= Données présentes sur un support optique : CD, DVD, Blu-Ray par exemple.

T= Données présentes sur un support magnétique : disquettes, cartes de crédit, bandes magnétiques, cassettes par exemple.

H= Données présentes sur un support numérique : disques durs, ordinateurs portables par exemple.

E= Données présentes sur un support électronique : carte mémoire, carte à puce, clé USB par exemple.

A cette lettre s’ajoute un chiffre représentant le niveau de sécurité

Le niveau de sécurité (allant de 1 à 7) correspond à la taille des déchets résiduels qui résulteront de la destruction du support en question. Ainsi, plus les données seront confidentielles, plus le niveau de sécurité sera élevé, et plus le déchet résiduel sera fin pour une meilleure protection des données.

Par exemple, un destructeur de papier classifié P-2 (taille maximale de coupe de 6mm) sera d’un niveau de sécurité inférieur à un destructeur de papier classifié P-6 (taille maximale de coupe 10mm²).

Il est à noter qu’un destructeur de documents pouvant détruire différents types de supports sera classifié dans plusieurs catégories.

Enfin ces niveaux de sécurité sont répertoriés en 3 gammes de protection

Classe 1 : protection normale (niveau de sécurité 1, 2, 3).
Correspond à des données internes dont la divulgation peut avoir un impact négatif sur une entreprise, ou à un risque d’usurpation d’identité individuelle.

Classe 2 : protection élevée (niveaux de sécurité 4, 5).
Correspond à des données confidentielles dont la divulgation peut enfreindre les obligations légales de l’entreprise, ou à un risque négatif sur la position économique ou sociale de l’individu.

Classe 3 : protection très élevée (niveaux de sécurité 6, 7).
Correspond à des données confidentielles et top secrètes, dont la divulgation menace l’existence même d’une entreprise ; ou à un risque sur la santé, la sécurité, la vie, ou la liberté personnelle d’un individu.

PRIVACIA DETRUIT VOS SUPPORTS DE DONNEES EN CONFORMITE AVEC LA NORME DIN 66399

Privacia met à la disposition des entreprises des techniques parfaitement sécurisées sur le plan humain et matériel, qui assurent la conformité de la destruction des supports quels qu’ils soient, ainsi que leur traçabilité. De plus, Privacia recycle les déchets afin de protéger l’environnement, et participe ainsi à l’économie durable.

Privacia vous assiste et vous conseille en fonction des spécificités particulières de votre entreprise pour une destruction des documents confidentiels et des déchets, dans le parfait respect de la nouvelle norme DIN 66399. Demandez votre devis !

 

VOIR EGALEMENT

La destruction des documents confidentiels: un moyen d’assurer la protection des données

Choisissez Privacia pour la destruction sur site de documents confidentiels

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Demander un devis gratuit

Award winning creative agency

We are building for tomorrow because tomorrow is the future and we want to make a contribution to the wonderful digital age that is awaiting us.