Pour tout renseignement contactez le 0805 03 18 18Devis gratuit

23 mai 2019 Nos moyens de collecte des déchets, Recyclage

Green Supply Chain Management et la valorisation des déchets pour répondre aux enjeux environnementaux

Décidément, la prise de conscience collective quant à l’urgence de la question environnementale ne touche pas seulement les particuliers. En dépit de certains contretemps liés à des divergences politiques (le retrait américain des accords de Paris), le réchauffement de la planète et les moyens d’adaptation au dérèglement climatique constituent bel et bien le principal enjeu du 21e siècle sur les plans social, politique mais aussi économique.

Il est de notoriété générale que l’industrie n’est pas exempte de tout reproche, étant l’un des principaux « postes » d’émission de gaz à effet de serre. Optimiser le cycle de vie d’un produit manufacturé n’est plus une notion exclusivement économique liée à la réduction du coût de revient. La composante environnementale (bilan carbone) s’impose avec force : la valorisation des déchets est essentielle à la transition vers une logistique plus responsable. C’est le fondement du Green Supply Chain Management, concept phare auprès des logisticiens.

La Green Supply Chain : une simple histoire de bon sens

Comme toutes les mesures pro-environnementales qui aspirent à être prises dans le milieu de l’entreprise, la Green Supply Chain a longtemps été freinée par l’idée reçue stipulant qu’il était impossible d’associer performances économiques et respect de l’environnement. Pourtant, ce parti pris peut véritablement constituer un avantage compétitif et un levier de croissance pour les entreprises qui optent pour la valorisation des déchets. Avant de les détailler, définissons dans un premier temps la Green Supply Chain. La Supply Chain « classique », ou gestion de la chaîne logistique, est un savoir-faire qui assure le respect de l’enchaînement des tâches et le bon fonctionnement du système logistique selon un cahier des charges. Les composantes de la Green Supply Chain sont identiques à celles de la Supply Chain traditionnelle, avec toutefois une approche alternative : repenser les processus pour réduire l’impact écologique du produit à son minimum tout au long de son cycle de vie et ainsi optimiser la valorisation des déchets. Cela implique donc de :

  • repenser l’amont : la conception « verte » oriente le producteur vers des fournisseurs capables de satisfaire certains critères environnementaux prédéfinis (plafond d’émission de carbone, efficacité énergétique, mode de gestion des déchets…) ;
  • repenser la distribution de manière à réduire au maximum les émissions de carbone, en privilégiant par exemple les voies fluviales, maritimes et ferroviaires dans la mesure du possible et en optimisant les itinéraires par la logistique inversée, notamment avec des trajets aller-retour ;
  • repenser l’organisation de la chaîne logistique, en couplant aux ERP classiques des outils de gestion des flux dans les entrepôts (Warehouse Management System) et dans le transport des produits (Transport Management System) ;
  • repenser la fin de vie du produit, avec le retour des emballages réutilisables ou recyclables, le reconditionnement et le tri sélectif.

Quel intérêt « économique » à la transition vers la Green Supply Chain ?

Voici une petite synthèse des avantages économiques et compétitifs que l’entreprise pourra tirer de la transition vers une logistique consciente des enjeux environnementaux :

  • Travailler son image de marque pour se distinguer de la concurrence. La responsabilité verte, appuyée par une communication efficace, peut doper le volume d’affaires et justifier des prix de vente plus élevés ;
  • Réduire ses coûts opérationnels par l’optimisation des charges (eau, électricité, transport, traitement des déchets) ;
  • Anticiper les éventuelles pénalités pour les industriels les plus pollueurs, car les signaux envoyés par le micro-environnement abondent dans le sens d’une mise en place imminente de nouveaux systèmes bonus – malus.

Le recyclage en fin de vie : anticiper la hausse des coûts de mise en décharge

On vous en parlait dans notre chronique sur l’économie circulaire. En « refermant » le cycle de vie des produits et en pénétrant dans la phase de valorisation déchets, ces derniers redeviennent matière première. La systématisation du recyclage des déchets en fin de vie et le passage d’une ligne à une boucle sont les piliers de cette approche. Là encore, les avantages sont nombreux. La France s’est fixé des objectifs ambitieux dans la valorisation des déchets (65% en masse à l’horizon 2025). Et pour y arriver, l’Etat entend bien augmenter les coûts de la mise en décharge. Ce fut d’ailleurs l’une des principales thématiques des Assises des Déchets qui se sont déroulées les 27 et 28 septembre 2017 à Nantes.

Chez Privacia, entreprise de recyclage et valorisation des déchets, nous mobilisons un savoir-faire historique en matière de valorisation des déchets couplé à des moyens conséquents. Cela nous permet de valoriser plus de 24 000 tonnes de vieux papiers, chutes de production, papiers d’imprimerie, magazines, journaux, emballages commerciaux, etc.

Demandez un devis pour le recyclage et la valorisation de vos déchets ! La réponse est gratuite, rapide (moins de 24 heures) et sans engagement !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Demander un devis gratuit

Award winning creative agency

We are building for tomorrow because tomorrow is the future and we want to make a contribution to the wonderful digital age that is awaiting us.